Le Brainspotting (BSP)

Définition

Le Brainspotting est une méthode thérapeutique puissante découverte en 2003 par Dr David Grand, un psychothérapeute américain. Consistant à identifier, retraiter et libérer les sources de souffrances physiques, psychiques et émotionnelles, le Brainspotting est également utilisé pour améliorer les performances. Permettant d’accéder à des parties du cerveau qu’on ne peut pas atteindre par l’échange verbal, cette méthode se distingue des thérapies par la parole plus traditionnelles et s’inscrit dans le cadre des thérapies courtes.

Indications

Le Brainspotting est indiqué pour les personnes ayant vécu des événements traumatisants et pour les personnes engagées dans un processus de développement personnel souhaitant se libérer d’éléments faisant obstacle à leur évolution. Simple d’application et accessible à tous, il est également apprécié des sportifs de hauts niveaux et des artistes souhaitant améliorer leurs performances. Cette méthode s’avère donc efficace pour répondre à une grande variété de symptômes :

  • Traumatismes avec un petit t et un grand T
  • Addictions (avec ou sans substances)
  • Troubles alimentaires
  • Troubles liés à l’attachement
  • Phobies – bégaiement
  • Fibromyalgie
  • Anxiété et attaques de panique
  • Deuil
  • Amélioration des performances sportives
  • Augmentation de la créativité
  • Libération de schémas répétitifs
  • TDAH

Philosophie

Dans le cadre de cette méthode psychothérapeutique innovante - perçue par beaucoup de spécialistes comme la méthode « post-EMDR » - nous considérons que chacun est unique et détient en lui les solutions et ressources internes aux défis qu’il rencontre. Le thérapeute est garant d’un cadre sécurisant au sein duquel les difficultés sont progressivement dépassées afin que chacun puisse accéder à sa sagesse, son intuition et sa créativité. Ce qui était au début du traitement perçu comme une difficulté se transforme alors en source de croissance.

Brainspotting et cerveau

Que se passe-t-il exactement dans notre cerveau au cours d’une séance de Brainspotting ?
Cette méthode permet d’atteindre des zones plus profondes que le cortex préfrontal gauche (impliqué dans les pensées conscientes) et d’accéder au lobe cérébral droit (plus intuitif et ancré dans le corps), au cerveau limbique et au cerveau reptilien.
Ainsi, le Brainspotting n’agit pas uniquement sur les symptômes mais permet aussi de déraciner le problème dans les couches les plus profondes du cerveau.

Déroulement

En utilisant la pleine conscience focalisée et en maintenant le regard centré sur un point particulier, nous permettons au cerveau de rester centré sur l’endroit interne spécifique dans lequel la problématique ou le traumatisme est stocké. Ceci favorisera un traitement profond, permettant de se libérer de la souffrance et de résoudre cette problématique ou ce traumatisme.

Ainsi, l’objectif principal de ce travail est de permettre une décharge complète et exhaustive de l’activation contenue dans le cerveau et dans le corps.

Articles sur le Brainspotting

Article de janvier 2016 : une nouvelle psychothérapie pour guérir par les yeux : "Le Brainspotting"

Une étude scientifique en anglais, de mars 2013, explicitant le Brainspotting d'un point de vue neuropsychologique